إعـــــــلان

تقليص
لا يوجد إعلان حتى الآن.

( The hippocampus= Lhippocampe ) "

تقليص
X
  • تصفية - فلترة
  • الوقت
  • عرض
إلغاء تحديد الكل
مشاركات جديدة

  • ( The hippocampus= Lhippocampe ) "


    [B]











    : Medisite
    :

    ٢٤ ⁄ ١۰ ⁄٢۰١٣




    ( : ɡ ɡ ǡ ޿

    :

    -

    - ɡ ).



    .

    : . : ɿ ۡ ɡ .

    ( ) . .

    " ( ) "


    ˡ . ( ) ǡ ( ) . ɡ . ": ǡ ."

    ɡ . ɡ .
    : ɡ . : " " ..


    Medisite Mis jour : 24-10-2013 17:55
    - Cr : 24-10-2013 15:51
    L'tude sant du jour : comment rsiste-t-on la tentation ?
    CERVEAU - Les systmes crbraux de la mmoire aident rsister aux tentations. C'est la conclusion d'une tude rcente ralise par des chercheurs de l'Inserm Institut national de la sant et de la recherche mdicale..

    Les systmes crbraux de la mmoire aident rsister aux tentations. Photo : Vladimir Godnik / Mood /REX/SIPA

    "Le seul moyen de se dlivrer d'une tentation, c'est d'y cder", disait Oscar Wilde. Et si le cerveau le permettait aussi ? A l'origine de cette dcouverte, des neuropsychologues de l'Inserm (Institut national de la sant et de la recherche mdicale) se sont poss cette question : comment expliquer que certaines personnes peuvent rsister lattrait des plaisirs immdiats, alors que dautres cdent beaucoup plus facilement ? Leur tude, publie dans la revue Plos Biolog, rvle que certaines rgions du cerveau, dont la mmoire, seraient la clef de ce mystre.

    Plus concrtement, les chercheurs ont voulu expliquer comment les humains font le choix entre une rcompense plus modeste mais immdiate et une rcompense plus importante mais plus lointaine ? Dans un premier temps, ils ont soumis des volontaires des IRM crbraux pendant que ces derniers devaient choisir entre 10 euros tout de suite, et 11 euros le lendemain. En observant les rsultats, les scientifiques ont dcouvert que le cortex prfrontal, une rgion du cerveau connue pour jouer un rle dans la matrise du comportement, tait essentielle pour faire des choix "patients".
    "Lhippocampe est ncessaire pour imaginer les situations futures"
    Mais les auteurs de l'tude ont voulu aller plus loin. Dans un deuxime temps, ils ont utilis des aliments comme rcompense. Il s'agissait de choisir entre une bire tout de suite ou une bouteille de champagne dans une semaine. Mais cette fois, la rcompense immdiate tait prsente sous la forme de photographies et la rcompense future sous forme de textes. "Nous pouvons percevoir les rcompenses immdiates par nos sens, alors que les rcompenses futures ne sont reprsentes que dans notre imaginaire.", explique Mathias Pessiglione principal auteur de l'tude.
    Dans ce cas spcifique, les chercheurs ont dcouvert que c'est une autre rgion du cerveau qui entrait en jeu pour slectionner les rcompenses futures, l'hippocampe. Cette structure est essentielle pour enregistrer les pisodes passs, mais elle est galement implique dans la simulation des situations futures. Pour achever ces conclusions, le mme test a t ralis auprs de personnes souffrant d'Alzheimer. Ces malades ont gnralement d'importantes lsions au niveau de l'hippocampe.
    Rsultat : les patients sorientaient systmatiquement vers les rcompenses immdiates, car ils taient incapables de visualiser les rcompenses futures. "Ceci est d au fait que lhippocampe est ncessaire pour imaginer les situations futures avec une richesse de dtails qui les rendent suffisamment attrayantes" indique Mathias Pessiglione. Par consquent, les personnes prsentant des lsions de lhippocampe souffrent non seulement de dficits de mmoire, mais galement dune difficult motiver leurs actions sur le long terme
    [/B][/B][/B]
يعمل...
X